Billets d’humeur

2016 – 22 mars – 2017

final 2203


Je soutiens les préoccupations des étudiants de l’Institut Cardijn qui seront assistants sociaux dans quelques années.. En tant que membre effectif au sein de la Commission Terrorisme, j’ai également exprimé mes inquiétudes par rapport au texte présenté par la majorité. La majorité MR N-VA veut faire peser sur les épaules des assistants sociaux une responsabilité disproportionnée et inacceptable dans la lutte contre le terrorisme. Il faut évidemment prendre toutes les initiatives utiles pour lutter contre le terrorisme, mais chacun son rôle! Celui des travailleurs sociaux est d’accompagner les personnes en difficulté et certainement pas de devenir des auxiliaires de police…

site-7

TV Com, Votre télévision en Brabant wallon

14 février, 19:55 · « Nous ne parlerons pas ! » C’est le message adressé aux instances politiques par les étudiants de l’Institut Cardijn HELHa de Louvain-la-Neuve. Ces futurs assistants-sociaux s’élèvent contre le projet de levée du secret professionnel.

 


NON le projet RER en Brabant wallon n’est pas mort…

Depuis plusieurs jours, des rumeurs circulaient selon lesquels le fonds RER n’aurait plus assez de liquidité afin de finaliser les travaux entrepris sur les lignes 161 (Bruxelles-Ottignies) et 124 (Bruxelles-Nivelles).
C’est avec un brin d’appréhension que j’ai pu interpeller la Ministre hier après midi concernant la finalisation de ces travaux. Lors de ma question, j’ai rappelé à quel point le RER était essentiel pour le Brabant wallon. La gare d’Ottignies est une des gares les plus fréquentées de Wallonie, nous ne pouvons pas louper le coche !!
Dans mon interpellation, j’ai demandé d’avoir la garantie que l’ensemble des travaux seront bel et bien finalisés et dans quel timing.
La réponse de la Ministre fut très claire mais ne correspond pas à nos attentes. Alors que plusieurs acteurs clés du Brabant wallon n’ ont cessé de marteler l’importance de la mise à quatre voies sur tout le réseau qui traverse le Brabant wallon, la Ministre m’a signifié hier que cette option ne sera jamais finalisée.
Suite à cette réponse décevante, je suis convaincu qu’il faut continuer à travailler avec tous les acteurs du Brabant wallon afin de trouver une solution réaliste et constructive et ce dans l’intérêt de notre belle province et de tous les brabançons wallons. C’est pourquoi j’ai adressé un courrier ce matin à la Ministre Galant en lui demandant l’organisation rapide d’une réunion en Brabant wallon, entre les experts de la SNCB, d’Infrabel, de son cabinet et les élus Brabançons wallons (députés, conseillers provinciaux, bourgmestres) afin de nous présenter les études et arguments qui démontrent que deux voies suffisent pour l’offre RER.

Cette présentation nous permettrait d’avoir une vision objective et complète afin de pouvoir analyser au mieux les pistes proposées pour mettre en place une offre de qualité pour les navetteurs.

12508730_1725838854313424_1233451367288771429_n.jpg

 

12592237_1725839137646729_7660998965539512297_n.jpg

 

Lutte contre le financement du terrorisme 

La lutte contre le terrorisme et le radicalisme violent se doit d’être une priorité politique.

La succession des attentats qui ont eu lieu à Paris, Tunis ou encore au Mali a marqué notre société dans sa chaire et a marqué tous les esprits. Ces récents évènements nous démontrent que la lutte contre le terrorisme ne doit pas connaître de répit et que tous les démocrates doivent s’unir pour défendre les valeurs qui sont à la base de notre société.

Pour une lutte contre le terrorisme efficace, il est essentiel de s’attaquer à son financement en renforçant les politiques nationales, européennes et internationales.

Il est aussi important de se doter de procédures sur base desquelles l’Etat pourra geler les avoirs financiers des organisations ou individus terroristes.

Le groupe PS a déjà déposé un texte en vue de lutter plus efficacement contre le terrorisme. L’objectif premier de ce texte est de déboucher sur une transmission d’information directe entre la  Cellule de traitement des informations financières et d’autres organismes chargés de la lutte contre le terrorisme.

Le Groupe PS propose notamment dans son projet de loi  que la cellule de traitement des informations financières puissent obtenir un accès  au registre des comptes de la BNB afin de pouvoir identifier où la personne suspecte a un ou plusieurs compte(s) et ainsi gagner un temps précieux.

Enfin, le PS accueille avec soulagement la décision de débloquer 400 millions pour lutter contre le terrorisme. Nous restons toutefois prudents en ce qui concerne la répartition de ces 400 millions.

Accueil et accompagnement des mineurs non accompagnés

J’ai pu interroger à plusieurs reprises ces dernières semaines le Secrétaire d’Etat à l’Asile et le Ministre de la Justice concernant l’accueil et la prise en charge des mineurs non accompagnés qui arrivent dans notre pays en ce moment. La Belgique connaît depuis quelques mois un afflux massif de mineurs  non accompagnés. Ce sont 25 à 30 mineurs qui arrivent quotidiennement sur notre territoire.

Souvent très jeunes et marqués par les horreurs qu’ils ont fui et ou la perte d’un proche, il est de notre devoir de les accueillir et les encadrer dignement.

Les récentes mesures prise par le Gouvernement fédéral afin de faire face à cet afflux des mineurs non accompagnés en Belgique sont une bonne chose mais ces mesures devront très certainement être renforcées dans les mois à venir.

Je continuerai à m’enquérir du sort de ces mineurs non accompagnés afin que chaque jeune puisse être encadré par un tuteur et  puisse avoir accès à tous les soins et suivis nécessaires. Il est également essentiel qu’ils puissent à terme reprendre leur scolarité – c’est pourquoi une collaboration efficace entre le Gouvernement wallon et le Gouvernement fédéral est essentiel.

Visite de la pharmacie militaire et la base aérienne de Beauvechain 

A la demande du groupe PS de la Chambre, les membres de la Commission Défense de la Chambre ont eu l’opportunité de visiter la pharmacie militaire de Nivelles et la base aérienne de Beauvechain.
La visite de la pharmacie militaire basée à Nivelles nous a permis de nous rendre mieux compte de l’utilité de cette installation. Elle abrite de nombreux hangars dans lesquels sont entreposés quelques 8000 sortes de médicaments qui finiront par être livrés dans toutes les casernes du pays mais également au bout du monde dans le cadre des missions de nos militaires. Un autre rôle de la pharmacie militaire est la fabrication de médicaments. Cette fabrication s’est fortement réduite depuis plusieurs années – aujourd’hui seuls les médicaments qui ne sont pas vendus pour le grand public sont encore fabriqués au sein de la pharmacie militaire de Nivelles.

A Beauvechain, nous avons visité la base aérienne qui abrite plus de 1.700 militaires, dont le 1er Wing où le Wing Météo. L’occasion de comprendre la formation de nos futurs pilotes mais aussi de découvrir notre flotte d’hélicoptères et toute l’intendance qu’elle nécessite. Notre visite s’est terminée par un vol en Caiman NFH.
Une journée qui m’a permis d’apprécier la disponibilité et la qualité de nos militaires mais aussi l’importance de la base de Beauvechain, à l’heure où certains plaident pour sa fermeture. Il est indéniable qu’elle doit subsister et peut-être même accueillir d’autres unités opérationnelles.

1 an Député fédéral 

Le 31 juillet 2014, je prêtais serment en tant que Député fédéral.

Un an de travail parlementaire marqué principalement par une opposition à ce gouvernement de tous les renoncements.  Jamais avec la NVA, nous ne toucherons pas à l’âge légal de la pension, nous voulons une grande réforme fiscal nous disait Charles  Michel pendant la campagne électorale ! On voit aujourd’hui ce qu’il en est !

Saut d’index, augmentation de la TVA sur l’électricité, augmentation des accises, taxes sur le diesel, tout cela ne compensera pas les mesures fiscales proposées par ce gouvernement !

Nous serons tous perdants, demandeurs d’emploi, pensionnés, petits salaires, classes moyennes….tous sauf les plus fortunés bien sûr  !!

Je continuerai à m’opposer fermement avec mes collègues du groupe PS de la Chambre aux mesures extrêmes prises par ce gouvernement de droite poussé dans le dos depuis Anvers. Des alternatives existent, nous pourrons le démontrer.

Au cours de cette année, j’ai déposé 117 questions en commissions, 11 questions d’actualités en séance plénière, 2 interpellations et 34 propositions de loi ou résolutions.

Je continuerai fermement à me battre pour tenter de changer la vision de ce gouvernement car si nous, socialistes, nous baissons les bras…qui va défendre les valeurs de solidarité, de respect….qui va faire en sorte de « ne laisser personne au bord du chemin » ?

Sachez que je reste à votre disposition, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires, de vos problèmes, de vos attentes, ensemble nous serons plus forts.

 

Publicités